Cyberattaque de Maersk - ce que nous savons
Le groupe Maersk, le plus grand transporteur maritime au monde, a été frappé par une cyberattaque massive le 27/06/17.

par | 28 juin 2017

Le groupe Maersk, le plus grand transporteur maritime au monde, a été victime d'une cyberattaque massive le 27/6/17. Les systèmes informatiques de Maersk ont été mis hors service dans de nombreuses unités commerciales à la suite de cette attaque. Cela a eu un impact sur la capacité de Maersk à accepter de nouvelles réservations et l'a empêché d'envoyer et de recevoir des informations et de communiquer avec ses clients. APM Terminals, une filiale de Maersk, a également été touchée. La plupart des terminaux d'APM USA ont été fermés le 28 juin par mesure de précaution à la suite de la cyberattaque de Maersk, mais à l'exception de Port Elizabeth NJ, qui sera fermé jusqu'au 30 juin, ils ont rouvert depuis. Les navires Maersk faisant escale dans d'autres terminaux ont continué à travailler normalement. Ces dernières années, le secteur du transport maritime s'est efforcé de numériser ses opérations, ce qui l'a rendu vulnérable aux cyberattaques.

Veuillez noter que cet événement n'a pas affecté Sumisho Global Logistics de quelque manière que ce soit, et nous sommes prêts à partager des informations et à aider tous nos clients qui craignent que leur fret soit affecté par cette attaque.

Vous cherchez d'autres nouvelles sur la logistique ? Cliquez ici pour en savoir plus sur la future joint venture Ocean Network Express !

0 Commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.

Dernières nouvelles :

Vous pouvez également aimer :

Entrée en vigueur du mandat ELD le 1er avril 2018

Entrée en vigueur du mandat ELD le 1er avril 2018

Le 1er avril 2018, le nouveau mandat relatif aux dispositifs de consignation électronique des données (ELD) pour les camionneurs sera pleinement mis en œuvre. Dans le passé, les camionneurs tenaient un registre papier des heures de conduite, mais ils sont désormais tenus d'utiliser l'ELD pour enregistrer ces heures.