Travail forcé et recommandations de l'UFLPA faites par le COAC
Le COAC (Commercial Customs Operations Advisory Committee - un comité consultatif commercial qui comprend des membres de la communauté commerciale) a récemment formulé des recommandations à l'intention des douanes et de la protection des frontières. Celles-ci fournissent de plus amples informations sur la loi sur la prévention du travail forcé en Ouïghour et sur d'autres mesures d'application concernant des violations similaires des droits de l'homme. À propos de la loi ouïghoure sur la prévention du travail forcé Nous [...]

par | 4 janvier 2023

Le COAC (Commercial Customs Operations Advisory Committee - un comité consultatif commercial qui comprend des membres de la communauté commerciale) a récemment formulé des recommandations à l'intention des douanes et de la protection des frontières. Celles-ci fournissent davantage d'informations sur la loi Uyghur Forced Labor Prevention Act et sur d'autres mesures d'application concernant des violations similaires des droits de l'homme.

À propos de la loi sur la prévention du travail forcé chez les Ouïghours

Nous avons déjà discuté de l'UFLPA sur le SGL Blog. Comme mentionné précédemment, la loi sur la prévention du travail forcé ou "Uyghur Forced Labor Prevention Act" ou "UFLPA" est entrée en vigueur le 21 juin 2022. Cette loi, en bref, permet aux douanes et à la protection des frontières (CBP) de présumer l'implication du travail forcé dans toute marchandise fabriquée dans la région du Xinjiang ou fabriquée par toute entité figurant sur la liste des entités de l'UFLPA et importée aux États-Unis. Le CBP a récemment pris un certain nombre de mesures, dont l'UFLPA, pour lutter contre les violations des droits de l'homme.

L'UFLPA fait partie d'une série plus large de mesures prises par le CBP pour lutter contre les violations des droits de l'homme telles que l'esclavage et le travail dans des ateliers clandestins.

Recommandations spécifiques

L'objectif de ces recommandations est de permettre à la communauté commerciale de mieux comprendre et respecter les lois sur le travail forcé.

Les recommandations sont les suivantes :

  1. Publier une série de "fiches d'information" visuelles qui devraient couvrir :
    • Détention, libération, exclusion ou refus d'entrée à l'importation
    • Processus de décision pour recevoir une décision selon laquelle une marchandise spécifique ne relève pas de l'UFLPA ou du WRO actif.
    • Les fiches d'information devraient être disponibles sur la page du CBP consacrée au travail forcé et liées à la page web de l'UFLPA.
  2. Mécanismes permettant de recevoir des questions supplémentaires et des demandes de nouvelles FAQ pour le public.
  3. Réorganiser les pages web du travail forcé et de l'UFLPA pour indiquer clairement les mises à jour ou les changements apportés aux directives, aux processus opérationnels, aux fiches d'information, au CAE ou à toute autre information pertinente.
  4. Recommandation d'améliorer les statistiques trimestrielles actuelles sur le travail forcé afin d'inclure des indicateurs supplémentaires, et pas seulement le nombre d'expéditions visées.

    Ces recommandations s'ajoutent à la recommandation de développer une publication de conformité informée. (Les publications de conformité informée sont publiées par le CBP sur une variété de sujets). N'oubliez pas de suivre SGL sur les médias sociaux pour connaître les dernières nouvelles de l'UFLPA, de la logistique, et bien plus encore !

0 Commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.

Dernières nouvelles :

Vous pouvez également aimer :